tout savoir sur les oiseaux exotique becs crochu becs droits
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mainate

Aller en bas 
AuteurMessage
lutino55
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 2605
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 45
Localisation : bar le duc ( 55 meuse )

MessageSujet: Mainate   Mer 1 Sep - 0:42





Mainate rebuste
gracula rebusta
ordre : passériformes
famille : sturnidés
Taille : 30 à 36 c

identification :

Selon l'endroit qu'elles occupent, les plumes de la tête et de la face ont une ordonnance et une couleur particulières. Celles du front et du capuchon ont une couleur noire avec un lustre violet. Celles qui sont situées devant les yeux sont recourbées vers l'intérieur et vers le haut, alors que celles de la calotte sont aplaties le long d'une ligne centrale. En Arrière et au-dessus de l'œil, à peu près jusqu'au milieu du capuchon, les plumes ont un aspect de velours et présentent une teinte noir terne. Le reste du plumage corporel est noir avec de forts reflets violacés. Le croupion et la poitrine ont une nuance bronze-turquoise. Chez certains individus, les plumes du bas-ventre ont des pointes chamois-blanc, ce qui provoque un vague effet de barres. Les ailes et la queue sont noir brunâtre. Au niveau des primaires, on peut apercevoir un miroir blanc plus développé que chez les autres mainates. Les secondaires sont également tachées de blanc mais ces marques claires sont très discrètes et souvent confinées sur les filets intérieurs.

Le bec est massif, avec un culmen très fortement recourbé. Il est majoritairement rouge, mais la base est rouge-orange et la pointe jaune. La peau nue jaune qui orne l'arrière de l'œil est séparée des caroncules qui prolongent l'arrière du cou. Ces dernières ont l'aspect de feuilles repliées vers le bas et se rejoignent en leur milieu. Les pattes sont jaune foncé, les iris bruns.

A l'origine, le nom de "mainate" était réservé aux mainates religieux et aux mainates de Ceylan (respectivement Gracula Religiosa et Gracula Ptilogenys). Désormais, cette dénomination est étendue à d'autres genres que le genre Gracula. Elle peut être utilisée comme nom vernaculaire pour certains sturnidés du genre Acridotheres comme le martin triste, du genre Mino comme le mino de Dumont, ou du genre Basilornis comme le basilorne de Ceram, parfois appelé mainate des Molluques. Certains étourneaux du genre Scissirostris ou Enodes sont aussi quelquefois appelés mainates. En dehors de la famille des sturnidés, ce nom est parfois utilisé chez les quiscales de la famille des ictéridés (quiscale des marais parfois appelé mainate des marais). Le nom "mainate" vient de l'indo-portugais "mainato" qui désigne généralement un oiseau chanteur vivant près des points d'eau. Ce terme peut également servir de métaphore car, dans le dialecte local, il désigne également un blanchisseur qui lave le linge des autres.

Chant :

Les cris ne sont pas répertoriés. Toutefois, les mainates sont réputés pour leur capacité exceptionnelle à reproduire les sons. Ce sont des oiseaux "parleurs" qui, du point de vue vocal, ont des qualités assez analogues à celles des perroquets. Dans leur milieu naturel, les mainates imitent leurs congénères mais se montrent peu enclins à imiter les autres espèces ou les autres animaux.

Habitat :

D'après Ripley, les mainates robustes vivent dans les collines, à une certaine distance du littoral. Ils fréquentent plutôt les forêts denses avec des arbres de grande taille. Ces oiseaux sont endémiques d'Indonésie. On les trouve plus particulièrement à Nias, Pulan, Babi, Tuangku et Bangkaru qui sont des petites îles au sud-ouest et au large de Sumatra.

Comportements :

Peu de choses sont connues. Les mainates robustes sont principalement arboricoles et élisent domicile dans les forêts de grands arbres. Ils s'y installent généralement en petits groupes. Ils adorent prendre des bains de soleil sur leur perchoir et ils craignent les courants d'air. Quand ils mangent, les mainates robustes secouent la tête et projettent les graines dans tout leur environnement. Ils produisent des excréments abondants et liquides, ce qui en fait sans doute d'excellents propagateurs de graines dans le milieu naturel.

Nidification :

A Nias, le mainate robuste est en état de se reproduire à partir du mois de juin. C'est, à ce jour, le seul renseignement objectif que l'on possède. Toutefois, comme proche parent du mainate religieux et du mainate indien, il est probable que cet oiseau soit cavernicole et niche dans des cavités naturelles à une grande hauteur dans les arbres. Si l'on s'en réfère à ces 2 espèces, la ponte comprend vraisemblablement 2 ou 3 œufs qui sont couvés principalement par la femelle.

Régime :

Comme la plupart des oiseaux de la famille des sturnidés le mainate robuste ou mainate de Nias possède un régime plutôt omnivore. Il consomme des fruits, du nectar et des insectes. La part des végétaux (graines et fruits) semble assez importante.

Protection / Menaces :

A cause de leurs performances vocales exceptionnelles et de leur faculté à imiter la voix humaine, les mainates robustes sont grandement appréciés par les propriétaires de cages et de volières. La pression exercée par le braconnage et le commerce illégal constituent donc la menace principale. A cette dernière, il faut ajouter la dégradation importante ou la destruction de l'habitat, dans la mesure où une grande partie de la forêt a été réduite à néant sur l'île de Nias. La population globale n'a pu être quantifiée. Une expédition ornithologique de 1990 n'a pas été capable de trouver le moindre spécimen. Le statut de l'espèce est donc inconnu à ce jour.

Revenir en haut Aller en bas
http://inseparable.jimdo.com
 
Mainate
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
inseparable :: fiches becs droits-
Sauter vers: