inseparable

tout savoir sur les oiseaux exotique becs crochu becs droits
 
AccueilPortailS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Mainate de ceylan

Aller en bas 
AuteurMessage
lutino55
Admin
Admin
avatar

Masculin Messages : 2605
Date d'inscription : 24/04/2009
Age : 46
Localisation : bar le duc ( 55 meuse )

MessageSujet: Mainate de ceylan   Mer 1 Sep - 0:53




Mainate de ceylan

ordre : passériformes
famille : sturnidés
taille : 23 à 25 cm

Identification :

Chez les adultes, les plumes du devant de la tête sont redressées vers l'avant et vers le haut, formant une petite huppe frontale. Le dessus et le dessous de l'œil portent une fine rayure sombre de plumes veloutées qui constituent une sorte de masque. Le reste du plumage corporel est très fortement lustré de violet. Les ailes et la queue sont noires, cette dernière étant relativement plus brève que chez le mainate religieux. Les primaires sont tachées de blanc, formant un petit miroir qui est néanmoins bien visible en vol. La nuque est ornée d'une paire de caroncules jaunes, bien séparées l'une de l'autre.
Le bec est rouge-orange avec une pointe sombre. Le culmen est fortement courbé et l'ensemble paraît plus fin que celui du mainate religieux. L'iris du mâle est blanc grisâtre taché de brun alors que celui de la femelle est jaune pâle
A l'origine, le nom de "mainate" était réservé aux mainates religieux et aux mainates de Ceylan (respectivement Gracula Religiosa et Gracula ptilogenys). Désormais, cette dénomination est étendue à d'autres genres que le genre Gracula. Elle peut être utilisée comme nom vernaculaire pour certains sturnidés du genre Acridotheres comme le martin triste, du genre Mino comme le mino de Dumont, ou du genre Basilornis comme le basilorne de Ceram, parfois appelé mainate des Molluques. Certains étourneaux du genre Scissirostris ou Enodes sont aussi quelquefois appelés mainates. En dehors de la famille des sturnidés, ce nom est parfois utilisé chez les quiscales de la famille des ictéridés (quiscale des marais parfois appelé mainate des marais). Le nom "mainate" vient de l'indo-portugais "mainato" qui désigne généralement un oiseau chanteur vivant près des points d'eau. Ce terme peut également servir de métaphore car, dans le dialecte local, il désigne communément un blanchisseur qui lave le linge des autres.

Chant :

Le mainate de Ceylan produit une grande variété de sifflements perçants ainsi que des croassements de corbeau et des notes gutturales. Les oiseaux en captivité sont réputés pour être d'excellent imitateurs.

Habitat :

Les mainates de Ceylan vivent dans les parties les plus humides du sud-ouest. Ils peuvent grimper à des altitudes voisines ou supérieures à 2000 mètres. Ce sont des oiseaux des forêts et des zones densément boisées. On les trouve principalement dans les grands arbres mais ils peuvent également s'aventurer dans les propriétés et les jardins des villages. A certains endroits, ils cohabitent avec les mainates indiens (Gracula indica). Les mainates de Ceylan semblent capables de s'adapter relativement bien aux habitats dégradés.

Distribution :

Comme son nom l'indique bien, cette espèce est exclusivement résidente du Sri Lanka. Son aire de distribution est confinée à la zone humide de la partie sud-ouest de l'île. Elle est très répandue, en particulier dans les collines.

Comportements :

Les mainates de Ceylan sont grégaires, mais sans doute moins que les mainates religieux. Ils adoptent un mode de vie très arboricole et ils ne s'aventurent que très rarement à terre. Pendant la saison de nidification, ils vivent en couples au sein de colonies assez clairsemées. Ces oiseaux peuvent être repérés à une assez grande distance car, lorsqu'ils volent, leurs ailes produisent des bourdonnements ou des vrombissements musicaux.

Nidification :

Les mainates de Ceylan se reproduisent principalement du mois de février au mois de mai, mais une seconde période de nidification peut intervenir plus tard aux mois d'août et de septembre. Les nids sont placés dans des trous d'arbres, généralement à une grande hauteur au-dessus du sol. Les mainates de Ceylan choisissent habituellement des forêts mais ils peuvent également nicher dans des zones cultivées si celles-ci sont pourvues en arbres. Le fond des cavités est parfois dépourvu de garniture mais, la plupart du temps, il est tapissé d'herbes ou d'autres matériaux d'origine végétale. La ponte comprend généralement 2 œufs qui ont une couleur bleu-de-Prusse avec des marques brun violacé. Ces derniers mesurent en moyenne 33 millimètres sur 23. On ne possède aucun renseignement sur la durée d'incubation ni sur le séjour des jeunes au nid.

Régime :

Les mainates de Ceylan sont presque exclusivement végétariens. Leur menu est composé de fruits de la forêt, en particulier les figues. Ils consomment également des noix qu'ils trouvent dans des muscadiers du genre Myristica ainsi que des graines. Occasionnellement, ces oiseaux ingurgitent aussi du nectar et des insectes.

Protection / Menaces :

Dans les habitats qui lui conviennent, le mainate de Ceylan est assez répandu. Dans la culture cinghalaise, il est assez connu et son nom figure dans de nombreux poèmes. Dans la vie courante, son image figure sur des timbres de 10 roupies, preuve qu'il est assez populaire. Bien qu'il soit couramment capturé pour le commerce des cages et des volières, l'IUCN le classe comme une espèce sans problème.
Revenir en haut Aller en bas
http://inseparable.jimdo.com
 
Mainate de ceylan
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [Lauraceae] Cinnamomum verum (Cannelle de Ceylan, Cannelle vraie)
» Bonjour, et petite présentation
» Me revoilà ! Je change de tente

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
inseparable :: fiches becs droits-
Sauter vers: